CONSEILS/ASTUCES

Histoire d’une couture ratée…

Bonjour les cousettes,

Niveau couture, tout va bien chez vous ?

Parce que me concernant…. comment dire ???? C’est un peu compliqué de trouver du temps pour coudre en ce moment.

Et pourtant ce n’est pas l’envie qui m’en manque.

Aujourd’hui, j’avais envie de partager avec vous l’histoire de ma dernière couture….. ratée.

Ça vous est déjà arrivé d’avoir une envie de coudre si forte que peu importe ce que vous allez réaliser, seul compte le moment que vous allez passer dans votre atelier, installé-e devant votre machine à coudre ?

Eh bien, c’est ce qui m’est arrivé le week-end dernier. Ça faisait au moins 2 semaines que je n’avais rien cousu. J’avais pourtant des tissus en stock mais le temps me manquait….. et les idées/envies de projets aussi.

L’envie de coudre étant plus forte, me voilà lancée dans un projet, sans patron et sans réflexion. (Roulement de tambour) Catastrophe !

Au départ, je voulais coudre une robe en jean toute simple et évasée.

Et je me retrouve avec une robe droite, montée d’un col claudine et d’une coulisse. En jean, oui ! mais dont la couleur a déteint sur mes mains

Bref, un vrai ratage. Elle est mettable » mais c’est loin d’être un coup de cœur.

Pour vous éviter les mêmes déboires, je vous livre quelques conseils pour réussir vos prochains projets couture :

1- Lavez votre tissu

J’ai souvent fait l’impasse sur cette étape. Et pourtant, elle est indispensable. Il arrive que les couleurs dégorgent, que les tissus rétrécissent ou encore se détendent au lavage. Prenez l’habitude de placer vos tissus directement après achat dans le tambour de votre machine à laver. Ainsi, pas de mauvaise surprise !

2- Pensez votre projet

C’est primordial ! Selon le tissu choisi (léger, fluide, lourd, transparent…etc), le tombé d’une jupe ne donnera pas le même résultat.

Imaginez le résultat final. Faites des minis essais.

Prenez aussi le temps de repérer chaque pièce et de les numéroter.

Lancez-vous uniquement lorsque vous êtes détendue et vraiment disponible.

3- Consultez le tableau des tailles

Ça ne vous prendra que 5 minutes et vous évitera bien des déceptions. Comme pour les marques de vêtements, les patrons ne sont pas tous taillés de la même manière. Un 40 dans un patron Vanessa Pouzet ne sera pas le même qu’un 40 chez Anne Kerdilès.

4- N’oubliez pas les marges de couture

Vraiment, je bénis les patrons marges comprises. Ce devrait être systématique !

Pour m’éviter les marges irrégulière, tracées un peu à la va-vite, j’ai trouvé un accessoire top de top. Une roulette à marquage double. Elle coûte en moyenne 10€. C’est selon moi un bon investissement. Je vous la recommande.

Voili, voilà les ami-e-s, j’espère que ces quelques conseils vous seront utiles.

Et si vous aussi, vous avez des tuyaux à me donner, n’hésitez pas à m’en faire part dans les commentaires.

Et maintenant, j’parie que vous mourrez d’envie de découvrir ma merveille.

Fin du suspense !

La voici !

Portée, ça donne ça…

Comme je vous le disais, ma robe est « mettable » mais elle est loin de me satisfaire et de correspondre à ma morphologie.

La prochaine sera mieux, hein 😉 !

A bientôt les cousettes.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s