Coudre de la suédine…

Comme tu promis sur ma page Facebook, aujourd’hui, je vous parle suédine.

A ma connaissance, il existe 2 catégories de suédine, l’une est utilisée en ameublement et l’autre en habillement.

Très à la mode depuis l’automne dernier, la suédine utilisée pour l’habillement contient parfois un peu d’elasthane.

C’est une matière souple, parfaite pour confectionner des vestes, des robes ou encore des jupes et des shorts.

Veste en suédine de chez Craftine

Le petit plus : la suédine ne s’effiloche pas. En fonction de vos préférences et du style souhaité pour votre vêtement, cette matière supporte parfaitement les bords francs.

Matière agréable au toucher (aspect daim) et confortable à porter en automne et en hiver, je vous la recommande vivement.

Pour illustrer mon propos, j’ai réalisé la robe Xerea de Pauline Alice dans une suédine elasthane de couleur verte que vous retrouverez au bas de cet article.

Pour rappel, je vous présentais ce modèle la semaine dernière dans une version en velours ; version que vous pourrez retrouver ici.

Mais rentrons dans le vif du sujet.

Tout d’abord vous dire qu’une fois domptée, la suédine est une matière facile à coudre.

Elle ne glisse pas et ne se froisse pas.

Si votre suédine comporte de l’elasthane, préférez une aiguille stretch, en 80 ou 90 selon l’épaisseur de votre tissu.

Selon la machine à coudre utilisée et la suédine choisie, une aiguille standard peut aussi faire l’affaire. Il arrive aussi qu’une aiguille spéciale cuir convienne.

N’hésitez pas à faire des tests sur des petites chutes pour vous faire une idée.

Un pied presseur en téflon (aussi appelé pied anti-adhésif) peut également se révéler un plus. Ce pied presseur utilisé pour les tissus spéciaux comme le cuir ou le simili permet au tissu de glisser plus facilement.

S’agissant de la couture, allongez votre point. Vous gagnerez en aisance et en esthétique.

Pour la découpe du tissu, procédez à des coupes franches. Évitez les à-coups. Surtout si vous envisagez de laisser des bords francs.

Pour le reste, vraiment pas de difficulté particulière.

Pour ma part, j’espère que ces conseils vous aideront à vous lancer dans la couture de cette matière et en attendant un prochain article, place aux photos de ma dernière réalisation en suédine.

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s