CONSEILS/ASTUCES

J’ai teste la robe Fanny de Makerist

Hello tout le monde,

Cette semaine, j’ai enfin testé le patron de la robe Fanny de Makerist .

Enfin…. parce que pour moi, c’était particulièrement compliqué de trouver du temps pour coudre ce mois-ci. Et vous ?

Ce patron, je l’ai acquis il y a 2 mois environ lorsque je pensais à compléter ma garde-robe d’hiver.

Après avoir portée la robe, je la trouve très agréable et bien taillée.

Les poches latérales sont un plus bien utile.

Passe-partout, elle s’adapte à tous les styles : classique avec des escarpins ou des ballerines, décontractée avec des bottes et une veste en jean ou sportWear avec des baskets.

Bref, elle va rapidement devenir un basique de ma garde-robe.

Sans plus tarder, mes impressions !

Le patron :

Il est accessible aux débutant-e-s.

  • Au prix de 6,50€ la version numérique, vous le recevez instantanément.

  • La robe est proposée dans des tailles allant du XS au XL.

Le tissu :  

  • Il est suggéré de réaliser cette robe dans une matière élastique ou un coton molletonné.

  • Pour ma part, j’ai opté pour quelque chose qui ressemble à du jersey coton, de couleur grise, acheté sur le marché des tarterêts à Corbeil-Essonnes, 1€ le mètre.

Le matériel :

Muni-e du tissu et idéalement d’une surjeteuse, vous n’aurez besoin de rien d’autre pour confectionner ce modèle.

Difficultés potentielles :

  • La pose des poches et la couture de l’encolure

Ce que j’ai aimé :

Ce modèle s’assemble très vite.C’est un bon basique à porter aussi bien en hiver si vous choisissez un tissu épais, qu’en été ou au printemps dans un tissu plus léger.

À la surjeteuse puis à la machine à coudre pour les ourlets, je l’ai réalisé en moins de 2h.

Les explications :

Elles sont claires et illustrées à la manière d’un pas-à-pas.

Pas d’erreur possible !

Mes recommandations

Grande de taille, j’aime être à l’aise dans mes vêtements. J’ai donc choisi d’allonger de 4cm la longueur de la robe.

Le patron propose de réaliser le haut du dos en deux parties qui en les assemblant n’en feront qu’une.

Pour ma prochaine version, je couperai cette pièce au pli du tissu pour n’en faire qu’une. Ce sera sûrement plus joli que cette horrible couture dans le dos.

Autre chose, lorsque vous assemblerez la partie du devant avec la partie du derrière, assurez-vous que les coutures horizontales (celles qui assemblent le haut et la jupe) coïncident bien.

Sur ma version, il y a un léger décalage.

Verdict :

JE VALIDE CE PATRON !

Et Vous ?

Le résultat en images

img_1241
Ici, portée avec Un gilet facile et fashion

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

w

Connexion à %s