…de recycler un fauteuil usagé

Je reviens vers vous avec un projet couture mais pas seulement.

C’est donc de recyclage d’un fauteuil club dont je vais vous causer aujourd’hui.

Ça faisait longtemps que je voulais me lancer et j’ai profité de quelques jours de repos pour m’y consacrer.

Outre la couture, cet atelier m’a permis de combiner plusieurs autres de mes loisirs : la rénovation d’objets usagés, la décoration et le bricolage.

C’était une première pour moi et ce ne sera sûrement pas la dernière… Je me suis lancée à l’aveugle.

Ce dont vous aurez besoin

Un tournevis plat et une pince pour retirer les agrafes

Du nécessaire de couture

Du tissu de votre choix (de préférence d’ameublement mais ça peut aussi être un jean ou tout autre matière rugide

Une agrafeuse manuelle et des agrafes pour fixer le nouveau revêtement

Les étapes

Retirer le revêtement usé : armée de mon tournevis plat et de ma pince, j’ai retiré une à une toutes les agrafes qui maintenait le revêtement de ce fauteuil. Et il y en avait… J’ai mis 2h ! 😅

Découdre, reproduire, découper : la seconde étape a consisté à découdre délicatement la totalité des pièces qui composaient le revêtement du fauteuil. Je les ai ensuite utilisées comme patrons. J’ai scrupuleusement respecté les dimensions initiales et j’ai découpé. Si c’était à refaire, j’ajouterai un peu de marge en longueur notamment. Il est plus facile de raccourcir que d’en ajouter…

Assemblage : comme vous le constatez sur les photos, j’ai opté pour une suédine d’ameublement et un wax. Pour des raisons d’esthétisme, j’ai réalisé une surpiqûre sur la suédine. Le wax étant une matière rigide et ferme, je n’ai pas ressenti le besoin de faire de même.

Pose et fixation : après un premier essayage, la dernière étape a consisté à ajuster le nouveau revêtement sur le fauteuil. J’ai ensuite percer les trous de côté qui laissent passer les vis qui maintiennent l’assise.

J’ai ensuite minutieusement fixé les matières à la structure à l’aide d’une agrafeuse manuelle.

Et le tour était joué !

Si c’était à refaire

Je n’opterai pour un revêtement ni-matière.

Je prendrai davantage le temps de choisir mon wax. Pour ce 1er essai, j’ai pris ce que j’avais en stock et bien que je sois fan de wax, je ne suis pas hyper convaincue du rendu sur un fauteuil.

Je prendrai davantage de marges pour avoir un peu plus de souplesse au niveau des finitions.

Et sinon ? Sinon, je suis contente d’être allée au bout de ce projet. Bien qu’il ne soit pas parfait et qu’il soit difficile à intégrer à une décoration d’intérieur, ce fauteuil a le mérite d’être unique et…….. c’est moi qui l’ai fait 😉.

Place aux photos !

7 commentaires

  1. félicitation, je trouve contrairement à vous , vu le nombre de couleurs il est tres facile de l incorporer à peu près à toutes les déco… j adore votre choix des tissus. sors de l ordinaire et des unis encore bravo

    J'aime

  2. Bonjour , pour la 1 ère fois je me lance dans la couture d une veste en suedine , je découvre cette matière je n ai jamais travaillé ,
    Je me pose plusieurs question
    Peut on repasser la suedine ?
    À quelle température ?
    Pose t on le termocollant comme à n’importe quel tissu ?
    Merci pour vos reposes

    J'aime

    1. Bonjour Annie,
      Mes excuses pour cette réponse tardive. En général, la suédine n’a pas besoin de repassage. Si malgré tout, votre vêtement nécessite un défroissage, repassez sur l’envers à fer basse température. S’agissant du thermocollant, ça dépend de la composition de la suédine mais personnellement, j’éviterai.
      Bonne journée !

      J'aime

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s